Quand j’ai commencé la photographie de bébé, j’étais inquiète, j’avais peur de faire mal au bébé. Un bébé c’est fragile, il faut y aller avec délicatesse.

La prise de photo des bébés est toujours un moment intéressant car nous ne contrôlons rien. C’est le bébé qui commande. Il faut être attentif à ses moindres gestes et mimiques.

Le premier bébé que j’ai pris en photo avait 15 jours. J’étais nerveuse. Bien que n’ayant pas d’enfant moi même, j’ai toujours vu ma mère et mes tantes avec des bébés.

Je me suis calmée car même s’il ne parle pas, les bébés ressentent et réagissent à notre nervosité. Dès que je l’ai pris, je me suis présentée à elle. Les bébés savent faire la différence entre les gens qui les entourent par la voix et l’odeur. Une fois les présentations faites, j’ai continué à lui expliqué ce que je comptais faire avec elle. Elle me regardait d’une manière telle que je ne savais pas si elle allait pleurer ou faire un joli sourire. J’avoue que je n’arrivais pas à décrypter. Cela faisait rire autour de nous.

Je ferme les fenêtres pour qu’elle n’ai pas froid. J’ai commencé à prendre le bébé en photo avec son habillement de tous les jours. Je le déshabille ensuite pour le prendre torse nu avec foulards et accessoires. Et là, la maman me regarde avec de « gros yeux ». Je lui dis:
– « je prend juste quelques photos de Céline torse nu. »
– « Non! »:me dit-elle. On n’a pas besoin de la voir torse nu, c’est ridicule.
Je lui dit » regardez-la. Elle a l’air heureuse qu’on la déshabille. Vous pensez que votre bébé serez choqué de se voir torse nu quand elle sera grande ».

Elle a soufflé non et m’a aidé à le déshabiller et à l’installer pour prendre des photos.

A la réception des photos, le résultat a agréablement surprit la mère. Elle m’a dit qu’elle n’imaginait pas que l’on puisse avoir des photos aussi belles avec un bébé torse nu.

Nb: Les photos de Céline ne sont pas publiées car ses parents n’ont pas souhaité qu’elles le soient.