L’année dernière, j’ai fait un reportage photo pour une amie. Elle voulait des images d’illustration pour son sujet de mémoire. Par hasard, nous nous sommes retrouvées dans une fabrique d’ustensiles de cuisine en aluminium. Le fabricant a bien voulu me laisser prendre des photos.

    En rentrant dans son atelier, la chaleur nous a assailli. Heureusement qu’il avait plein d’ouverture contrairement à certains ateliers qui n’en possèdent pas.

    fabricant de marmites Sénégal

    Il faisait tellement lourd que j’avais peur que mon appareil photo en souffre. Le fabricant tournait une manivelle pour aider le souffleur à créer du vent pour augmenter le feu de la braise. Sa méthode était efficace, des étincelles de braises volaient dans l’air. Au-dessus, un récipient contenait de l’aluminium entrain de fondre. J’étais impressionnée par la couleur du liquide argenté et rougeâtre. C’est beau mais tout aussi dangereux. Des tas de scénarios d’accidents avait pris forme dans mon esprit. Comment font-ils pour ne pas prendre plus de précautions pour manipuler ce liquide métal ?

    Il n’avait aucune mesure de sécurité, pas l’habillement adéquat, pas de chaussure de sécurité, pas de masque pour se protéger des vapeurs du métal. Pour manipuler le liquide, il se servait d’un pince. Je me disais avec ma maladresse, il y a longtemps que je me serai brûlée. Combien de personnes de ce métier ont eu d’accidents de brûlures ? Je l’ignore. Aucune statistique n’est disponible à cet effet comme beaucoup d’autres métiers si peu précautionneux.

    façonnage de l'Alluminium

    Après avoir coulé le liquide dans les moules en forme de marmites, il m’a montré comment les démoulé et patienté pour qu’elles refroidissent avant de les limés.

    Les ustensiles sont près à l’emploi. La qualité est fiable, dure dans le temps et plus économe
    contrairement à certains ustensiles made in China.